Toshio Bando (1895-1973)
Portrait de femme vers 1928-1930
Huile sur toile, 31,5 x 23 cm
Signé en bas à gauche "bando" 

 

Né au Japon à Tokushima, Toshio Bando quitte sa région natale pour s’installer à Tokyo en 1913. Il études dans la capitale japonaise auprès du peintre Fujishima, qui a travaillé en France et en Italie. Il s’intéresse ainsi aux mouvements d’avant-gardes français tout en s’imprégnant de culture japonaise. Il décide en 1922 de quitter le Japon pour s’installer au Japon. Il y rencontre Foujita, artiste déjà reconnu qui réuni autour de lui les artistes japonais à Paris. Bando est introduit par son ami dans les milieux artistiques mais souffre vite de la comparaison avec son compatriote. En 1çé’ il quitte donc la capitale pour s’installer à Pierrefitte. Il obtient à cette période un contrat avec la Galerie Chéron et commence à jouir d’un vrai succès commercial. Il s’éloigne alors progressivement de la vie parisienne.

Au contraire de Foujita, Bando est plus peintre que dessinateur. Sa peinture très descriptive s’attache à rendre le moindre détails des natures mortes, portraits ou animaux. Notre intense portrait représente, comme à son habitude, une proche de l’artiste dont l’identité reste mystérieuse. D’après Jacques Boutersky, spécialiste de l’artiste, il aurait été peint vers 1928-1930 peu de temps après l’arrivée de Bando à Paris.

 

 

 

6 000 €