Albert de Belleroche (1864-1944)
Etude de fleurs
Fusain sur papier
32 x 23 cm

 

Albert de Belleroche est né au Pays de Galles d’une famille d’origine française protestante ayant fui vers l’Angleterre suite à la révocation de l’Edit de Nantes en 1685. Après le décès du père, la famille Belleroche s’installe à Paris où le jeune Albert termine ses études avant d’entrer dans l’atelier de Carolus-Duran. Il expose au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts à partir de 1887, puis au Salon des Indépendants en 1907 et régulièrement au Salon d’Automne entre 1909 et 1932. Il peint essentiellement des portraits mais aussi quelques paysages et natures mortes, à l’image de notre feuille. Dessinateur hors-paire, l’artiste s’essaie à partir de 1900 à la lithographie qui fera sa renommée.

Belleroche devient une figure de la vie artistique et intelectuelle du Paris 1900, fréquentant entre autres Zola, Degas, Renoir, Helleu et Toulouse-Lautrec.  La légende voudrait  d’ailleurs qu’il ait inspiré le Portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde. Mais c’est avec le peintre John Singer Sargent qu’il entretient la relation la plus proche. Les deux artistes partagent le même atelier et l’influence de Sargent est considérable sur l’œuvre de Belleroche.

 

 

 

600